Aller au contenu principal
Background

Méningoencéphalite européenne à tique

Tique

Méningoencéphalite européenne à tique

Cette maladie infectieuse n’est pas présente au Luxembourg mais au moment des départs en vacances il faut en parler. Elle est présente en Autriche, Suisse, Bavière et des cas isolés ont été observés en Alsace et en Lorraine. L’incubation est très variable (de 2 à 28 jours). Les patients souffrent d’un syndrome grippal sévère avec fièvre.

Après une phase de répit, la fièvre réapparaît et s'associe à des douleurs musculaires et à des signes neurologiques graves, à type de méningite, d'encéphalite. Il n'y a pas de traitement curatif. La prise en charge thérapeutique ne comporte qu'un traitement des symptômes, il n’existe pas de traitement de la cause.

Comment risque-t-on de s’infecter ?

2 sources de risque : des tiques infectées qui transmettent le virus par la morsure et du lait non pasteurisé.

Conseils pour l'éviter

Outre le fait de s'abstenir de consommer du lait non pasteurisé, il est utile de retirer les tiques le plus rapidement possible après piqûre en évitant de casser le rostre. 

Pour agir préventivement si on veut voyager dans les zones endémiques, il existe un vaccin qui protège du virus. L’infection ne se transmet pas d’homme à homme.

Laisser un commentaire !